Histoire de la municipalité

Bien que non comparables dans leur développement respectif, les municipalités de Témiscaming et de Kipawa se ressemblent en ce sens qu’elles doivent leurs origines à la mise en valeur de la forêt reliée à la transformation et au commerce.

C’est sans doute pourquoi, en regard de ses citoyens, la municipalité de Kipawa, tout comme celle de Témiscaming a ceci de particulier que la presque majorité de ceux-ci ont le goût de la forêt et de ses splendeurs : ses lacs, ses rivières et sa faune.

Kipawa, dont la population dépasse aujourd’hui 600 âmes avec ses habitants saisonniers, est érigée civilement en municipalité depuis le 1er janvier 1985. Un Comité de citoyen est formé le 9 août 1977, sous le nom de « Comité municipal de Kipawa ». Grâce à un travail constant, les villages de Kipawa et Tee Lake ainsi que le secteur de la Baie Jawbone fusionnent. À lui seul, cet endroit compte maintenant 350 résidences permanentes.

Le président de ce comité qui permet une telle poussée de croissance démographique est Monsieur Gilbert Vaillancourt, assisté des conseillers Rupert Mongrain, Patrick Bucher, Lloyd Duguay, robert Denault, Robert Robinson et Leonard Cunningham. Le premier secrétaire-trésorier est Monsieur André Lacoste. Suite à son départ, le 1er avril 1978, Madame Marie-Rose Tremblay le remplace.

Par sa nature luxuriante et variée, loin des grands centres, Kipawa est en fait un havre où il fait bon vivre et où « tout n’est que calme, beauté et volupté ». (Beaudelaire)

Le majestueux lac Kipawa, joyau de notre municipalité, représente un attrait touristique majeur pour notre région. Il est reconnu comme un des dix plus beaux lacs du Québec, pour la qualité de sa pêche et ses eaux limpides. Notre municipalité est un point d’entrée majeur pour ce lac et est de nombreux pourvoyeurs se retrouvent sur notre territoire. Ses 16 km de cours d’eau navigables sont reconnus pour leurs rapides exceptionnels. Les multiples méandres du lac Kipawa font en sorte qu’il est toujours possible de dénicher des paysages à couper le souffle et bénéficier de la tranquillité recherchée.

En plus du lac Kipawa, d’autres lacs de notre territoire, tel le lac Tee et le lac du Moulin sont aussi des points de rencontre pour les pêcheurs d’achigan, brochet, doré, omble, touladi et perchaude. Nous explorons la possibilité de bonifier notre offre touristique avec l’ajout d’établissements axés sur le tourisme d’aventure et les séjours de ressourcement. La présence de nos voisins Algonquins, fait aussi en sorte que nous pourrions offrir un volet culturel à ces séjours. La municipalité de Kipawa est un donc un endroit à fort potentiel de développement. Contactez-nous pour toute information à ce niveau.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le tourisme à Kipawa!


menu